Sélectionner une page

Capsulite de l'épaule

Désamorçons la bombe immédiatement : la capsulite de l'épaule est une condition bénigne qui guérit spontanément et sans chirurgie, sauf dans de très rares cas. Contactez-nous pour prendre rendez-vous!

Capsulite de l'épaule

Désamorçons la bombe immédiatement : la capsulite de l'épaule est une condition bénigne qui guérit spontanément et sans chirurgie, sauf dans de très rares cas. Contactez-nous pour prendre rendez-vous!

Capsulite de l’épaule

Désamorçons la bombe immédiatement : la capsulite de l’épaule est une condition bénigne qui guérit spontanément et sans chirurgie, sauf dans de très rares cas.

La cause?

Elle est inconnue la plupart du temps (en clinique, on utilise présomptueusement le terme « idiopathique », désignant ainsi le médecin comme l’idiot et le patient comme le pathétique). Un phénomène de cicatrisation exagérée (c.-à-d. un système immunitaire qui produit trop de fibrose) consécutif à une lésion très mineure ou à une immobilisation prolongée est probablement en cause.

Les gens présentant d’autres désordres auto-immuns (tels que le diabète ou les pathologies de la thyroïde) courent davantage de risques et ont des épisodes plus sévères. Heureusement, le corps humain possède des facultés de « bio-feed back » qui tendent à corriger le tir et à résorber progressivement la fibrose déposée. Le hic, c’est que cela prend du temps, parfois jusqu’à deux ou trois ans (chez les diabétiques insulinodépendants).

Quels en sont les symptômes?

  • Cliniquement, la capsulite de l’épaule ressemble d’abord à une bursite ou une tendinite (douleur à l’effort, nocturne) mais, au fil des semaines, l’épaule devient de plus en plus raide. C’est la première phase : inflammatoire.
  • Ensuite, il semble que tout mouvement disparaît : c’est la phase « frozen shoulder » . L’inflammation a alors formé de la fibrose excessive sur la capsule de l’épaule et l’a rendue adhérente. On éprouve alors du mal à élever le bras ou à placer la main derrière le dos.
  • Lors de la troisième et dernière phase dite de résolution, le mouvement se rétablit aussi spontanément qu’il est disparu. Temps habituel : entre 6 et 18 mois.

Contactez-nous pour prendre rendez-vous

* Champ obligatoire

   

 

« Cinq mois après mon opération, malgré la sévérité de ma blessure, je suis à nouveau capable de faire du vélo, sans difficulté ni douleur. J’ai eu droit à un suivi impeccable et attentionné de la part du Dr Beauchamp. Merci! »

Quelques témoignages de nos clients

Ne vous fiez pas seulement sur nos propos; lisez ce que nos patients disent à notre sujet.

« Après 18 mois de douleurs à l’épaule gauche j’ai consulté Dr Beauchamp. Quelques jours plus tard, la chirurgie a eu lieu avec succès. C’est le meilleur investissement de ma vie! »

« J’ai pu être opérée dans les trois semaines suivant la consultation. Ça vaut la peine de payer pour l’opération, car après 10 mois d’attente au public, je n’ai toujours pas eu de rendez-vous pour consulter un orthopédiste à l’hôpital. Lorsque l’on sait très bien qu’une opération comme celle-là doit être faite rapidement pour éviter l’atrophie du muscle. Dr Beauchamp est un médecin à l’écoute, empathique, et aussi un homme bon. C’est un excellent orthopédiste!! »

« J’ai subi une intervention chirurgicale à l’épaule gauche. Je suis maintenant le plus heureux des hommes et ma guérison est incroyable. Je recommande le Dr Marc Beauchamp; son excellence n’a pas de prix!! »