Sélectionner une page

Qu'est-ce que le syndrome du tunnel carpien?

Les tendons servant à plier les doigts passent dans ce canal en compagnie avec le nerf médian. Contactez-nous pour prendre rendez-vous!

Qu'est-ce que le syndrome du tunnel carpien?

LES TENDONS SERVANT À PLIER LES DOIGTS PASSENT DANS CE CANAL EN COMPAGNIE AVEC LE NERF MÉDIAN. Contactez-nous pour prendre rendez-vous!

Qu’est-ce que le syndrome du tunnel carpien?

Les tendons servant à plier les doigts passent dans ce canal en compagnie avec le nerf médian. Le nerf médian est le nerf qui donne la sensibilité au pouce, à l’index, au majeur et à la moitié de l’annulaire. Il stimule aussi les muscles de la base du pouce. Le syndrome survient lorsque le nerf se trouve comprimé dans son canal.

Le nerf médian est le nerf qui donne la sensibilité au pouce, à l’index, au majeur et à la moitié de l’annulaire. Il stimule aussi les muscles de la base du pouce. Le syndrome survient lorsque le nerf se trouve comprimé dans son canal.

Quelles sont les causes les plus fréquentes?

 

Augmentation de volume des structures dans le canal

Tumeurs, muscles anormaux, saignements, arthrose, arthrite et conditions inflammatoires (synovite des fléchisseurs).

Conditions causant de la rétention de liquides

Grossesse, médications, maladie de la thyroïde, diabète, hypothyroïdie et amyloïde.

Diminution de la taille du canal

Survient le plus souvent en raison d’anomalies osseuses.

Surutilisation du poignet

Des mouvements répétés de flexion (la préhension forte, par exemple).

Quels en sont les symptômes?

Douleur ou sensation de brûlure dans la main, l’avant-bras et les doigts, engourdissements et fourmillements dans la main (surtout du côté du pouce et de l’index), symptômes aggravés la nuit, éveils nocturnes pour secouer la main et tenter de soulager les engourdissements, aggravation avec l’activité, sensation de gonflement des doigts et de la main, faiblesse et perte de dextérité ainsi qu’atrophie de la peau.

Comment le diagnostiquer?

Divers tests de provocation, dont le signe de Tinel, le test de compression de Durkan, le test de surélévation du membre et la manœuvre de Phalen sont utilisés pour évaluer les symptômes et mesurer la sévérité du syndrome.

Le signe de Tinel

Manœuvre de Phalen

Certains examens supplémentaires peuvent être utiles

Une étude de conduction nerveuse et un électromyogramme (EMG) sont utiles.

Contactez-nous pour prendre rendez-vous

* Champ obligatoire

   

 

« Le traitement a dépassé toutes mes attentes. J'ai pu reprendre mes activités normales, moi qui prévoyais une longue convalescence, sans musique et sans sport. Merci Dr Brutus! »

Quelques témoignages de nos clients

Ne vous fiez pas seulement sur nos propos; lisez ce que nos patients disent à notre sujet.