Tendinite du coude - Épicondylite (tennis elbow)

L’épicondylite latérale, aussi connue sous le nom de Tennis Elbow, est une atteintedouloureuse des tendons du coude. Elle est causée par l’utilisation excessive etrépétée des muscles extenseurs du poignet, soit dans le cadre de la pratique d’activitéssportives ou professionnelles. Il s’agit de la pathologie du coude la plus répandue.
Contactez-nous pour prendre rendez-vous!

Tendinite du coude - Épicondylite (tennis elbow)

L’épicondylite latérale, aussi connue sous le nom de Tennis Elbow, est une atteintedouloureuse des tendons du coude. Elle est causée par l’utilisation excessive etrépétée des muscles extenseurs du poignet, soit dans le cadre de la pratique d’activitéssportives ou professionnelles. Il s’agit de la pathologie du coude la plus répandue.
Contactez-nous pour prendre rendez-vous!

Tendinite du coude – Épicondylite (tennis elbow)

L’épicondylite latérale, aussi connue sous le nom de Tennis Elbow, est une atteinte
douloureuse des tendons du coude. Elle est causée par l’utilisation excessive et
répétée des muscles extenseurs du poignet, soit dans le cadre de la pratique d’activités
sportives ou professionnelles. Il s’agit de la pathologie du coude la plus répandue.

Quels en sont les symptômes?

La douleur est le premier motif de consultation. Elle est localisée sur le côté externe du coude, au point d’attache des muscles de l’avant-bras à l’épicondyle (saillie osseuse située juste au-dessus de l’articulation du coude). La douleur peut se faire ressentir jusqu’au poignet et à la main. Elle est généralement sensible à la palpation. L’extension contrariée du poignet et des doigts peut aggraver les symptômes.

Quelles sont les causes les plus fréquentes?

L’épicondylite latérale peut se produire à la suite d’un traumatisme ou, le plus souvent, à la suite de gestes répétés et inadaptés avec efforts de serrage ou soulèvements de charge. Bien que la condition soit couramment associée aux sports de raquette, elle touche de nombreux autres domaines occupationnels ou professionnels. Les peintres, plombiers et menuisiers sont des exemples de métiers qui sont davantage à risque de développer cette pathologie. Les amateurs de loisirs manuels comme la musique, le bricolage ou le jardinage sont aussi fréquemment touchés. Les hommes et les femmes sont affectés indifféremment, généralement entre l’âge de 35 et 55 ans.

Comment la diagnostiquer?

Le diagnostic débute par l’évaluation des symptômes et des antécédents médicaux. La zone de douleur est ensuite identifiée au moyen de la palpation et de manœuvres deprovocation. Des tests en imagerie peuvent être requis pour mettre en évidence une rupture tendineuse ou pour éliminer la présence d’autres pathologies. Il importe de confier cette étape à un professionnel de la santé qualifié, idéalement spécialisé dans le traitement du membre supérieur.

IRM

Contactez-nous pour prendre rendez-vous

* Champ obligatoire