Sélectionner une page

Névromes de Morton

Le névrome de Morton, parfois appelé Métatarsalgie de Morton ou syndrome de Morton, est caractérisé par la compression puis l’élargissement des nerfs plantaires interdigitaux, plus souvent situés entre le 3e et le 4e orteil. L’irritation provoque un renflement causant inconfort et douleur.
Contactez-nous pour prendre rendez-vous!

Névromes de Morton

Le névrome de Morton, parfois appelé Métatarsalgie de Morton ou syndrome de Morton, est caractérisé par la compression puis l’élargissement des nerfs plantaires interdigitaux, plus souvent situés entre le 3e et le 4e orteil. L’irritation provoque un renflement causant inconfort et douleur.
Contactez-nous pour prendre rendez-vous!

Névromes de Morton

Le névrome de Morton, parfois appelé Métatarsalgie de Morton ou syndrome de Morton, est caractérisé par la compression puis l’élargissement des nerfs plantaires interdigitaux, plus souvent situés entre le 3e et le 4e orteil. L’irritation provoque un renflement causant inconfort et douleur.

Quelles sont les causes les plus fréquentes?

Bien que la cause exacte de la formation des névromes soit incertaine, on soupçonne certains facteurs comme le port de chaussures inadaptées (talon trop haut, semelle trop mince, bout trop étroit) ou la pratique d’activités exigeant des mouvements de pied répétitifs comme le ski, la danse ou la course. L’épaississement du tissu entourant les nerfs suivant une blessure ou une irritation peut également être à l’origine du problème. Les névromes de Morton touchent les adultes, avec une nette prédominance chez les femmes (75%).

Quels en sont les symptômes?

Le névrome de Morton se manifeste par de l’inconfort, des engourdissements, voire même des sensations de brûlure ou de décharge électrique. La douleur, parfois très vive, se ressent particulièrement en position debout ou lors de la marche. Le déchaussage et le massage des pieds permettent normalement un soulagement rapide des symptômes.

Comment la diagnostiquer?

La description des symptômes par le patient et l’examen clinique permettent habituellement de conclure au diagnostic. Divers tests spécifiques, dont l’échographie et l’IRM, peuvent être utilisés pour identifier ou localiser le ou les névromes. Un bilan radiographique peut être prescrit pour éliminer ou rechercher d’autres pathologies.

Contactez-nous pour prendre rendez-vous

* Champ obligatoire